• Alle Beiträge
  • Nur Beiträge auf Deutsch
  • Nur Beiträge auf Französisch

Archiv für die Kategorie ‘Berlinale Expanded’ / Archives de la catégorie ‘Berlinale Expanded’


Video: Schauspieltradition / Le jeu d’acteur

von/de - 14-2-2014 - Kategorien/Catégories: Berlinale Expanded, Deutsch, Français, Videos / Vidéos

Werkstattgespräch vom 13. Februar 2014
Theater und Kino: Wohin zielen die Begierden?
Schauspieltradition in Deutschland und Frankreich

Table ronde du 13 février 2014
Théâtre et cinéma : Où mènent les désirs ?
Le jeu d’acteur en France et en Allemagne

Mehr Informationen über die Teilnehmer – plus d’informations sur les participants

Video: Felix von Boehm / bboxxfilme.de

Tags/Mots-clefs: , , , , , , ,

« Il y a les vendus et il y a les purs »

von/de - 15-2-2013 - Kategorien/Catégories: Begegnungen / Rencontres, Berlinale Expanded, Français, Live von der Jury / Le jury en direct
1 Kommentar/commentaire »

Tradition et contre-courants dans le cinéma contemporain

L’OFAJ organisait hier un débat passionnant entre des cinéastes aussi différents que Volker Schloendorff, Emily Atef, Pia Marais et Bruno Dumont. Malgré leurs origines diverses, leurs écarts générationnels, ces réalisateurs se sont tous définis en fonction d’une certaine résistance à un cinéma de divertissement, économiquement rentable. On a ainsi pu entendre ces mots de la part de Bruno Dumont : « Il y a les vendus et il y a les purs ».

Ce riche débat a permis de dévoiler les difficultés que connaissent ces cinéastes pour financer, et surtout pour diffuser leurs films. Plusieurs problèmes ont pu être soulevés : celui des médias qui n’ont pas le courage de faire place à ces films que ce soit en terme de promotion ou de diffusion, celui d’un jeune public moins éveillé à la cinéphilie, celui d’une politique culturelle qui n’a pas le courage de faire de vrais choix quant aux films qu’elle valorise. Emily Atef et Volker Schloendorff ont insisté sur le fait que la situation était bien plus alarmante en Allemagne qu’en France, où les réalisateurs peuvent encore bénéficier de l’avance sur recette du CNC. Tous deux ont également remarqué que le public français se mobilisait davantage pour leurs films que le public allemand.

En définissant le cinéma comme lieu « où l’on devient humain », où l’on se fabrique une sensibilité, Bruno Dumont a souligné à quel point l’engouement pour un cinéma de divertissement et le manque d’attention porté au cinéma d’art pouvaient être dangereux pour nos sociétés. Le cinéma permet au spectateur une identification cathartique et fait partie d’une culture qui, si elle disparaissait, laisserait place à la barbarie.

Malgré une certaine amertume et beaucoup de pessimisme, les quatre réalisateurs ont noté que les moyens de production des films étaient de plus en plus accessibles et légers et qu’il restait beaucoup de possibilités de création et d’invention aux jeunes générations.

Tags/Mots-clefs: , , , , ,

Video: Tradition und Widerstand / Tradition et contre-courants

von/de - 15-2-2013 - Kategorien/Catégories: Berlinale Expanded, Deutsch, Français, Videos / Vidéos

Der Ausverkauf der Filmkunst an die Unterhaltungsindustrie, der Autorenfilm als Kampfbegriff der Independentszene und die Berliner Schule als “böses Wort” – das diesjährige Werkstattgespräch vom DFJW und der Perspektive Deutsches Kino zum Thema Tradition und Widerstand führten die Filmemacher Volker Schlöndorff, Bruno Dumont, Pia Marais und Emily Atef und waren sich vor allem über den Mangel an Filmerziehung und Kinokultur einig. Hoffnungsvoll beobachten sie jedoch die Digitalisierung als Möglichkeit günstiger Filmherstellung und das Internet als neuen Vertriebsweg.

Les films d’art bradés à l’industrie du divertissement, le cinéma d’auteur comme un cri de ralliement de la scène indépendante et « l’École de Berlin » comme « gros mot » : cette année, le podium de discussion organisé par l’OFAJ et la section Perspektive Deutsches Kino, abordant les thèmes de la tradition et de la résistance, a été mené par les cinéastes Volker Schlöndorff, Bruno Dumont, Pia Marais et Emily Atef. Ils se sont accordés en particulier sur le manque d’éducation en matière de films et de culture cinématographie. Ils observaient cependant avec espoir la numérisation comme possibilité de produire des films moins chers ainsi qu’Internet comme nouveau canal de distribution.

 

Tags/Mots-clefs: , , , , , , , ,

Spurensuche – Hommage an Chris Marker

von/de - 14-2-2013 - Kategorien/Catégories: Allgemein / Général, Berlinale Expanded, Deutsch

ChrisMarker

 

Wer sich für Dokumentarfilm interessiert, kommt an Chris Marker nicht vorbei. Der französische Regisseur ist vor allem durch Werke wie Sans Soleil (1983) und Am Rande des Rollfelds (La Jetée, 1962) bekannt geworden. Viele Filmemacher beziehen sich auf sein Werk. Warum? Was macht Chris Markers Filme zur Inspirationsquelle? Damit beschäftigte sich das Panel des Talent Campus Chris Marker: The Future Has Vivid Memories.  Weiterlesen/Lire la suite »

Tags/Mots-clefs: , ,

Master Of Sound – Walter Murch

von/de - 13-2-2013 - Kategorien/Catégories: Berlinale Expanded, Deutsch

Walter Murch © Blmurch 2008

 

Der Pate, Apocalypse Now, Der talentierte Mr. Ripley … das sind nur einige Projekte, an denen Walter Murch gearbeitet hat. Das schwarze Notizbuch, aus dem der Editor und Sound Designer auf der Bühne des Berlinale Talent Campus vorliest, ist knapp vierzig Jahre alt. Noch immer klingen sie genial, die Aufzeichnungen für den Filmanfang von Apokalypse Now. Wer erinnert sich nicht an den Helikopter-Sound zwischen den Dschungelgeräuschen, der eins wird mit den zischenden Drehungen des Ventilators im Hotelzimmer in Saigon. Der 70-jährige New Yorker öffnet uns die Ohren für eine versteckte Kunst im Film … Weiterlesen/Lire la suite »

Tags/Mots-clefs: , ,

Une journée berlinalesque

von/de - 12-2-2013 - Kategorien/Catégories: Berlinale Expanded, Deutsch, Français

Tags/Mots-clefs: ,

Atterrissage en douceur : la Berlinale à la sauce Wong Kar Waï

von/de - 8-2-2013 - Kategorien/Catégories: Allgemein / Général, Berlinale Expanded, Filmkritiken / Critiques, Français, Live von der Jury / Le jury en direct

L’angoisse du membre d’un jury peut se comparer à celle de la page blanche que connaît l’écrivain. Le membre d’un jury, qui a encore peine à croire qu’on l’a sélectionné, s’interroge déjà sur sa légitimité et voilà que surgit la peur de donner son avis, la peur, aussi et surtout, de ne pas en avoir. On doute encore parfois, et pour éteindre le feu de ses inquiétudes on se dit qu’on va recevoir un e-mail de l’OFAJ contenant des excuses désolées, un e-mail expliquant que nous n’avons été contactés que suite à un bug informatique. L’ordre naturel du monde rétabli… nous voilà mis à pied.

Les jours passent, l’appréhension est étouffée dans le travail, des bars louches ou des livres parfois diaboliques. On se retrouve un beau jour à l’aéroport à chercher son vol sur le tableau d’affichage, à moitié endormi, et bientôt l’avion décolle pendant qu’on s’endort pour mieux se rapprocher de l’arrivée et s’éloigner des pensées morbides de crash qui ne sont jamais loin, bien que l’on se retrouve très vite à 10.000 mètres d’altitude.

Mais ça parle cinéma devant, et la discussion nous réveille. Deux passagers, dont le voyage n’est visiblement pas étranger à la Berlinale, papotent de films divers. On ne saisit pas le nom des œuvres dont ils parlent, on entend des “celui-là il est bon”, des “il est mauvais”, des “j’ai bien aimé”, des jugements de valeur de haut vol qui m’agacent car ils dérangent une sieste que j’aurai voulu réparatrice. Mais ils me rassurent, aussi. Si je n’ai rien à dire pendant les délibérations du jury, je pourrais prendre la posture de la subjectivité émotionnelle totale, justifier mes verdicts en prenant un regard mystérieux et, plongé dans le vide abyssal de mon verre d’eau pétillante, murmurer  “ce film m’a subjugué, je n’ai pas de mots pour l’exprimer, encore moins pour l’expliquer”. Peut-être même me permettrai-je de verser une larme, ou de laisser transparaître une quelconque blessure intérieure, imaginaire ou pas, pour justifier mon mutisme.

Weiterlesen/Lire la suite »

Tags/Mots-clefs: , , , ,

Isabella Rossellini joue les bonnes mamans

von/de - 6-2-2013 - Kategorien/Catégories: Allgemein / Général, Berlinale Expanded, Français
1 Kommentar/commentaire »

Une mamma araignée se laisse dévorer par ses petits tandis qu’une mamma hamster mange les plus faibles de sa portée pour avoir la force de nourrir ses autres progénitures. Rien à voir avec la mamma coucou qui dépose son œuf dans le nid d’une autre avec l’espoir que son oisillon soit le mieux nourri. Bref : chaque mamma a une recette magique pour assurer sa descendance.

"Mammas" - Isabella Rossellini
“Mammas” – Isabella Rossellini

En endossant la peau de différentes mammas animales au sens propre du terme, Isabella Rossellini invite avec une malice toute scientifique à reconsidérer la notion d’”instinct maternel”. En observant à la loupe ce qui se passe dans la nature, il devient difficile de réduire l’instinct maternel à des expressions toutes faites comme “le sacrifice de soi”, ou encore “la source de l’altruisme et de la générosité” comme a pu le faire autrefois Darwin.

C’est ce que nous explique la réalisatrice et interprète perchée sur un tabouret dans un décor studio des plus épurés. Seule sa voix narrative un brin joueuse rassure : il ne s’agit pas là d’un monologue philosophique devant la caméra mais d’une ouverture sur le “pourquoi du comment” de ce nouveau documentaire animalier pas comme les autres. Puis le décor tombe et après quelques notes de piano enjouées, la star se réincarne en une autre bestiole.

Weiterlesen/Lire la suite »

Auf Mike Leighs Sessel

von/de - 16-2-2012 - Kategorien/Catégories: Allgemein / Général, Berlinale Expanded, Deutsch, Live von der Jury / Le jury en direct


Im Jury-Sitzungsraum

 
Wir, die Jury, sind nach Berlin eingeladen, um einen Preis in der Sektion „Perspektive Deutsches Kino“ zu vergeben. Wie ist das so? In jedem Fall passiert so viel, dass ich erst am Ende des Festivals dazu komme, etwas darüber zu schreiben. Das Problem an diesem Text ist: Ich darf vor der Preisvergabe nichts über unsere Jury-Arbeit verraten. Nichts darüber, welche Filme uns gefallen und welche nicht, worüber und wie wir diskutieren. Dieser Text ist also wie die Geschichte mit dem rosa Elefanten, an den man nicht denken soll … Weiterlesen/Lire la suite »

Tags/Mots-clefs: , ,

Le cinéma et Internet

von/de - 26-1-2012 - Kategorien/Catégories: Berlinale Expanded, Français

L’OFAJ et la Perspektive Deutsches Kino vous invitent à une

Table ronde, le 16 février 2012 à 15 heures à la Deutsche Kinemathek Berlin

« Le cinéma et Internet »
un dialogue franco-allemand

avec la participation de :

  • Mathilde Henrot, co-fondatrice Festival Scope
  • Romuald Karmakar, producteur et réalisateur
  • Julien Marsa, rédacteur en chef adjoint critikat.com
  • Florian Thalhofer, réalisateur de documentaires non-linéaires (système « Korsakow »)
  • Andreas Wildfang, distributeur et opérateur de la plateforme VOD realeyz.tv

Débat animé par Frédéric Jaeger, rédacteur en chef critic.de Weiterlesen/Lire la suite »

Tags/Mots-clefs: , , , , , , ,